Atteindre son objectif - Brandi Williams
Brandi Williams

Atteindre son objectif

Atteindre son objectif - Brandi Williams

Au collège, avec mes amies, on avait l’habitude de parler de tout et de rien, mais je me souviens aussi qu’on aimait parler de notre avenir. Mais ce dont je me souviens surtout, malgré qu’on était jeune à l’époque, et encore inconsciente de notre avenir, moi, je me suis toujours engagé à atteindre les objectifs que je m’étais fixé en ce temps-là. Car après chaque moment avec les filles, je m’assurais à chaque fois d’écrire ce qui me tenait à cœur dans mon journal. Plus tard, quand je suis sortie de l’adolescence, ces idées que j’avais eues, je les ai transformées en objectifs. Parmi ces objectifs, je voulais à tout prix avoir mon diplôme avant de devenir mère. Un fait fréquent à notre époque. Et j’ai réussi à le faire. J’ai même dépassé mon objectif, puisque je ne me suis mariée qu’après avoir eu un emploi stable. J’ai également décidé de me marier avec une personne pas très riche et qui partagera les expériences de la vie progressivement avec moi. Daniel, mon mari, sans être plus âgé que moi, a su surmonter les aléas de la vie en ma compagnie. On a connu des hauts et des bas, mais il ne fut pas un seul moment où on a lâché prise. C’est peut-être la raison de notre maturité et notre stabilité actuelle. En effet, on se soutient mutuellement, mon mari et moi et notre famille, des deux côtés, malgré que les deux soient aisées à la base, ne nous ont jamais laissé croire qu’on héritera de leur confort sans travailler. Alors, les parents nous ont appris à aller chercher « nos pains quotidiens » depuis qu’on a eu nos diplômes respectifs. Bref, j’envisageais également d’avoir des enfants. Au moins deux, filles et garçons. Et le ciel nous a écoutés puisque notre ainé est un garçon et la cadette est une fille. Et comme on les a eus tous les deux de différents sexes, on s’est arrêté là. Enfin, mis à part ces trois objectifs, je voulais également gravir progressivement les échelons au sein de l’organisme qui m’emploie. À ce point, je ne suis pas encore à l’apogée de ce que je recherche, mais j’y travaille petit à petit et je sais qu’en travaillant dur, j’y arriverai. Cet objectif s’aligne avec celui de mon mari qui veut avoir sa propre entreprise spécialisée en marketing web. Ce qu’il a déjà réussi, et même que c’est moi qui ai préparé les dossiers d’assurance de la compagnie. En ce moment, je gravis les échelons, mais pas encore au bout de mes objectifs. Il ne me reste que ça et avoir une vraie retraite tranquille à la campagne pour combler mon bonheur. Ensuite, pour les enfants, je ne m’en fais pas. Ce sont de gentils enfants, je pense qu’ils réussiront.