Jeune maman recherche gardienne idéale. - Brandi Williams
Brandi Williams

Jeune maman recherche gardienne idéale.

Jeune maman recherche gardienne idéale. - Brandi Williams

Je vais vous raconter l’histoire de ma petite cousine Cécile.

Après avoir vécu de nombreuses années en France, Cécile s’est mariée, et aujourd’hui, elle a le plaisir de dire qu’elle est maman de deux beaux enfants : Nicolas et Simon.
Je reste encore sceptique sur le choix des prénoms. Du haut de mes quarante-huit ans, je continue de penser que ces prénoms auraient été plus adaptés pour mes frères nés dans les années 1930, mais bon, ce choix est le leur, et s’ils en sont heureux, alors tant mieux.

Ainsi, Cécile est récemment déménagée au Canada. Son mari a décidé de changer d’air et ils ont élu domicile à Montréal, la ville tant convoitée de nombreuses personnes sur cette planète. En étant complètement honnête, je suis plus qu’heureuse de pouvoir dire que je « détiens » maintenant un pied-à-terre plus que confortable là-bas.

Le problème actuel de Cécile, est qu’elle a décidé de se remettre à travailler dans une Salle de réception mariage Montréal, pour pouvoir augmenter le pouvoir d’achat et de crédit de la famille, sauf qu’il n’y a plus personne pour s’occuper de ses enfants à temps plein.

Vous imaginez bien que j’ai tout de suite proposé mes services à ma chère et tendre petite cousine, mais bizarrement, et allez savoir pourquoi, elle a décliné (un peu trop rapidement à mon goût d’ailleurs) mon offre.

Cécile est donc toujours en quête d’une jeune gardienne et toujours dans ma grande bonté (qui sûrement un jour me perdra), j’ai voulu l’aider. J’ai entendu parler d’un jeune et tout nouveau concept qu’ils sont actuellement en train de développer au Japon. Le principe est simple, vous tapez sur votre ordinateur depuis votre internet (enfin, il me semble que cela fonctionnait comme ça, mais Cécile est bien plus douée que moi pour ces choses-là), et un lien vous met directement en relation avec des personnes qui accepteraient de garder vos enfants en fonction des critères prédéterminés par vos propres soins.

Je trouve l’idée bonne, mais le problème est que je ne sais pas si cela se fait déjà aujourd’hui, ici, à Montréal. Même si c’est par le biais de ce que vous appelez internet, peut-être que les gens de là-bas n’y sont pas prêts. Moi, je suis prête à y aller en tout cas …