Une seconde maman - Brandi Williams
Brandi Williams

Une seconde maman

Une seconde maman - Brandi Williams

Donner la vie représente une étape essentielle dans le parcours d’une femme. Hier, encore insouciante, vous vous retrouvez désormais plongée dans une nouvelle dimension avec l’arrivée de ce nouvel enfant.

Le jour de sa naissance, vous le découvrez enfin. Ce petit être que vous aviez tant espéré, tant attendu. Vous l’observez. Il est si petit, il ne pèse pas plus de deux kilos et demi. Une bonne poignée de raisins. Mais vous vous plongez dans ses grands yeux bleus, en pensant : « Alors c’est toi, qui vas changer ma vie, pour le restant de mes jours ? » La situation semble irréaliste. Vous avez encore du mal à mesurer toute l’importance de cette pensée.

Vous devenez mère peu à peu, avec beaucoup de questions et d’angoisses. Comment lui donner le sein ? Veiller à ne pas boucher ses narines lors de l’allaitement. N’a-t-il pas trop chaud ? Est-il assez couvert ? Comment savoir si votre bébé est satisfait ? Vous faites de votre mieux. Parfois, vous imaginez le pire. Vous allez même jusqu'à faire faire un test qualité de l air maison, pour vous rendre compte que ce n'était pas cela.

Les nuits d’un doux sommeil, n’existent plus. Il pleure, et vous vous réveillez de façon automatique pour le nourrir, le changer. Votre fatigue vous importe peu. L’important est de remplir votre rôle de nouvelle maman : le nourrir, le laver, nettoyer ses vêtements… Et bien sûr, l’observer, le câliner. Plus rien existe autour de vous, à part votre enfant. Ce petit être occupe toutes vos pensées. Il est devenu votre raison d’être.

S’il pleure ou tombe malade, vous ressentez comme une blessure à l’intérieur de votre ventre. 

Il est votre bijou, votre « poussin », votre « petit lapin », « votre bébé choux »… Il représente un prolongement de vous-même, comptant plus que votre propre personne.  

Et puis, arrive le moment de reprendre votre travail. Comment laisser votre enfant ? Et à qui ? Vous, qui vouliez être la meilleure des mamans… Votre cœur se serre à l’idée de le confier à une étrangère. Mais les obligations prennent le dessus.

Opter pour la garderie ? Trop impersonnel. L’emmener chez une nourrice ? Vous n’avez pas envie de le réveiller tôt le matin, de lui communiquer votre stress de se dépêcher, et pour finir, de le trimbaler dans différents environnements.

Une gardienne à domicile, vous paraît alors, le meilleur compromis. Vous déposez une annonce sur un site d'annonces en ligne. Les réponses sont nombreuses, et les profils défilent. Comment trouver la bonne personne. Une personne qui saura prendre soin de votre petit chéri.

Elle doit être attentionnée, s’assurer de sa sécurité et de son bien-être. Mais elle doit également lui apporter de l’affection.

Vous finissez par vous décider et à choisir une dame calme qui est aussi une maman.

Et voilà, comment vous laissez, chaque jour, votre petit amour à cette femme. Après quelques appréhensions, vous constatez qu’elle s’occupe bien de lui. Vous le retrouvez propre, endormi, l’air serein. Votre cœur s’apaise.

Les semaines passent. Les mois, les années s’écoulent. Vous êtes toujours une maman active, assurant la sécurité matérielle de votre famille.

Seulement, il est terrible, pour une maman, de ne pas assister aux premiers pas de son enfant, de ne pas pouvoir aller le chercher à l’école, de lui demander s’il a passé une bonne journée. Vous êtes un peu jalouse de la complicité qui s’est installée entre votre enfant et sa nourrisse. Elle seule, connaît vraiment, le tempérament de votre enfant, ce qui se passe dans sa petite tête. Elle partage ses trouvailles, ses découvertes, ses peurs, ses soucis. Elle représente sa seconde maman, celle qui l’aide à grandir pas à pas.

Afin de faire taire votre culpabilité, vous lui offrez des cadeaux, des bonbons, des jouets. Mais ces biens matériels ne remplaceront jamais la présence, l’écoute, l’amour.

Alors, pour mon enfant, c’est décidé : demain, je cherche un travail à domicile.